Un Comité local des usagers entendu

Nautisme - Réunion CLUPP 23-09-2015

Un Comité local des usagers entendu

Les projets de réaménagements du Port de plaisance vont générer trois années de travaux. Renouvellement des pontons et vidéosurveillance figurent au menu.

Le port de plaisance, avec 1080 contrats dans le port principal (99% de sa capacité), 150 à port Vauban (79%) et 1600 nuitées, tourne à plein régime. La gestion relève d’un défi permanent, mais les responsables du port de plaisance prennent en compte les observations rapportées par le Comité local des usagers permanent du port (Clupp créé en 2013) qui remontent les doléances des plaisanciers et des problèmes rencontrés sur les pontons. Ce comité compte désormais 493 inscrits sur les 1300 places possibles. Lors de la réunion annuelle précédant le conseil portuaire, Sébastien Tasserie et Gildas Gautier, respectivement maire adjoint  président de la SPL et directeur, ont présenté les grandes lignes des projets de réaménagements du port à venir aux 115 membres présents.

Vidéosurveillance avec enregistrement

Ainsi, après le déblocage de fonds par la Codah pour le développement de la zone technique de l’Escaut, qui verra l’arrivée d’accastilleurs et de professionnels du nautisme, et le projet d’aménagement du quai Southampton destiné à redynamiser les zones sud de la rue de Paris et du boulevard François 1er depuis le quartier Saint-François jusqu’au port de plaisance, le renouvellement des pontons sera étalé sur trois ans. Alterné avec le dragage des anses des Régates et de Joinville (29000 m3 réalisés pour 2015), de nouveaux pontons et catways, équipés de bornes à eau et électriques à débit payant « pour éviter le gaspillage », seront progressivement repositionnés : de décembre 2015 à juillet 2016 pour la phase 1, d’octobre 2016 à avril 2017 pour la phase 2 et d’octobre à 2017 à avril 2018 pour la phase 3. Un nouveau ponton d’accueil pour les grosses unités devra aussi être installé dans l’anse de Joinville.

D’autres gros chantiers font aussi le quotidien des responsables. Notamment « le stationnement sur le terre-plein sud qui est à l’étude » assure Sébastien Tasserie. « L’avitaillement en carburant et une distribution fiable pour les petites et les grosses unités venant de loin, notamment des Britanniques qui ont tendance à aller vers Deauville, est important pour nous, cela nous permettrait d’offrir un accueil à la hauteur de nos ambitions » appuie Gildas Gautier. Enfin, côté sécurité, « une  vidéosurveillance interne avec enregistrement », en remplacement de l’ancienne devenue vétuste, va être mise en place pour renforcer la surveillance et contrôler les accès aux pontons.

Légendes photos

Img 1803

Une bonne centaine de membres du comité local des usagers était présents à la réunion annuelle

Img 1804

Gildas Gautier, le directeur du port de plaisance a présenté les phases de renouvellement des pontons

Img 1800        Img 1806

Sébastien Tasserie, maire adjoint chargé des sports et président du port de plaisance a fait preuve d’une écoute attentive aux questions des plaisanciers 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site